Man 113.jpg
Woman 155.jpg
map01.jpg
restaurant-man-person-coffee-large.jpeg
Man 113.jpg

Parodontie


La parodontite est la maladie de la gencive. Après la gencive, c'est la dégradation de l’os entourant la dent qui s'infecte. Avant la perte de l'os et éventuellement de la dent, des traitement de gencives permettent d'arrêter la progression de la maladie. La mauvaise haleine est un symptôme de la parodontale. Traitement chez Mdex.

SCROLL DOWN

Parodontie


La parodontite est la maladie de la gencive. Après la gencive, c'est la dégradation de l’os entourant la dent qui s'infecte. Avant la perte de l'os et éventuellement de la dent, des traitement de gencives permettent d'arrêter la progression de la maladie. La mauvaise haleine est un symptôme de la parodontale. Traitement chez Mdex.

 
 

La PARODONTITE est une infection bactérienne 

La PARODONTITE est une infection bactérienne des gencives causée par l’accumulation de nourriture, de plaque et de tartre entre les dents et la gencive. Ces éléments contribuent à la croissance bactérienne de la région entraînant une réponse du corps: l’inflammation. L’inflammation détruit les bactéries, mais aussi les tissus environnants, laissant un vide entre la gencive et la dent appelé “poche parodontale”. En théorie, le corps guérit après une épisode d’inflammation, mais puisque les habitudes d’hygiène sont demeurées inchangées, le vide nouvellement créé se remplit presqu’aussitôt. Les bactéries se multiplient, l’inflammation détruit... et c’est un cercle vicieux de destruction.

En deux mots, la parodontite est la dégradation de l’os et de la gencive qui entourent la dent. Cette infection silencieuse et souvent indolore, gruge les tissus de support causant la mobilité de la dent et ultimement, la perte inévitable de celle-ci. Pire, le sort est rarement réservé à une seule dent, mais bien à l’ensemble des dents puisque celles-ci ont tous reçu la même attention.

La maladie doit être dépistée le plus tôt possible pour deux raisons: le premier, la parodontite n’est pas douloureuse, elle pro gresse en laissant l’impression que tout va bien; le second, les dommages à l’os sont souvent irréversibles.

La parodontite est une infection qui commence dans la bouche. Pourtant, si l’infection s’accroît, il y a une répercussion sur le reste du corps. En effet, les recherches démontrent de plus en plus de corrélation entre la parodontite et les maladies suivantes: maladies cardio-respiratoires, accouchement prématuré, ostéoporose, artériosclérose et complication des cas de diabète. Les symptômes habituels de la parodontite sont le saignement de la gencive, la mauvaise haleine persistante, des irritations aux aliments chauds et froids, des gencives rouges et enflées et une possibilité de perte de gencive (déchaussement des dents). Dans les phases plus avancées, on note la mobilité des dents.

Perdre une dent sans qu’il n’y ait de carie, c’est possible!

 
 
Woman 155.jpg

Mauvaise Haleine


La parodontite est la maladie de la gencive. Après la gencive, c'est la dégradation de l’os entourant la dent qui s'infecte. Avant la perte de l'os et éventuellement de la dent, des traitement de gencives permettent d'arrêter la progression de la maladie. La mauvaise haleine est un symptôme de la parodontale. Traitement chez Mdex.

Mauvaise Haleine


La parodontite est la maladie de la gencive. Après la gencive, c'est la dégradation de l’os entourant la dent qui s'infecte. Avant la perte de l'os et éventuellement de la dent, des traitement de gencives permettent d'arrêter la progression de la maladie. La mauvaise haleine est un symptôme de la parodontale. Traitement chez Mdex.

 

La mauvaise haleine persistante est un signe d’une infection non soignée des gencives

La mauvaise haleine est souvent accompagnée de saignement de la gencive, de sensibilité au chaud et au froid, à une perte de gencive et, dans les cas avancés, à une mobilité des dents.La mauvaise haleine est la résultante d’une infection bactérienne causée par l’accumulation de nourriture entre les dents et la gencive. Ces aliments contribuent à la croissance bactérienne de la région, entraînant une réponse du corps: l’inflammation.

L’inflammation détruit les bactéries, mais aussi les tissus environnants. L’odeur des cellules mortes, du sang accumulé et des tissus meurtris sont responsables de cette mauvaise odeur persistante.

La mauvaise haleine marquée est signe d’une infection avancée de la gencive. La maladie doit être dépistée le plus tôt possible parce qu’il y a deux dangers. Le premier, cette maladie n’est pas douloureuse, mais peut progresser de façon alarmante et laisser l’impression qu’il n’y a pas de raison de s’inquiéter. Le second, l’os de support perdu ne régénère pas ou très peu, alors les dommages sont bien souvent cumulatifs et irréversibles.

 

 
 

Procedures cliniques


Procedures cliniques


 

EXAMEN DE PARODONTIE

L’examen détaillé des gencives est effectué sur l’ensemble de la bouche. On examine minutieusement la gencive en prenant 6 mesures par dent. Ces mesures, en millimètre, exprime la profondeur de la poche parodontale et sont transférées dans un tableau. Par exemple, dans le cas d’un patient avec 32 dents, on obtient 192 mesures. Cette étape prend environ une trentaine de minutes et elle est cruciale pour déterminer les dents à cibler durant le traitement des gencives.

 
 

DÉTARTRAGE - SURFAÇAGE - CURETAGE

Le détartrage s’effectue avec des appareils ultrasoniques. Le but du détartrage est d’enlever tous les dépôts, calcifiés ou non, et les bactéries de la surface de la dent. Il élimine le tartre au-dessus de la gencive et si l’accès le permet, le tartre qui s’est installé sous la gencive. Il permet de réduire l’inflammation et le rétablissement de la santé de la gencive.

Lorsque les poches parodontales sont profondes et que le tartre s’est formé en profondeur, on ne parle plus de détartrage, mais de surfaçage radiculaire. Il s’effectue avec des appareils ultrasoniques et des curettes manuelles avec ou sans anesthésie locale. Le but du surfaçage radiculaire est d’enlever tous les dépôts, calcifiés ou non, et les bactéries de la surface de la racine des dents. Le tartre éliminé est donc celui formé sous la gencive. Durant le surfaçage, on élimine également les tissus de granulation (les mauvaises cicatrices qui obstruent la voie à une bonne guérison). Cet acte se nomme le curetage et s’effectue surtout avec l’aide du laser. 


Medical - Lab 25.jpg

IRRIGATION À LA CHLORHEXIDINE


Durant le surfaçage radiculaire, on irrigue les poches parodontales avec une solution antibactérienne, la chlorhexidine. La solution agit sur la paroi de la bactérie et cause une perte de ses composantes internes, provoquant ainsi la mort de celle-ci. Par son effet antibactérien, la chlorhexidine permet de réduire l’inflammation, la rougeur et le saignement des gencives.

La chlorhexidine peut aussi être utilisée comme rince-bouche sous ordonnance.

 


TRAITEMENT AU LASER

Pour avoir des bons résultats suite au surfaçage radiculaire, la gencive doit guérir. Pour ce faire, la thérapie au laser est primordiale, car elle permet une biostimulation, une guérison plus rapide, une élimination des tissus infectés (curetage), moins d’inconfort suite aux traitements, une réduction de l’inflammation et une désinfection des poches. Ceci permet donc une guérison rapide et idéale à partir d’un environnement sain et propre.  

ll a été prouvé que la thérapie au laser permet :

  • biostimulation
  • guérison plus rapide
  • élimination des tissus infectés
  • moins d’inconfort suite aux traitements
  • réduction de l’inflammation
  • désinfection des poches

À faible puissance, le laser a un effet de biostimulation qui permet une augmentation de la circulation sanguine, de la formation de fibres de collagène et de l’activité des cellules osseuses. Le laser stimule les cellules du corps pour une guérison rapide en commençant par le fond de la poche. Cette guérison est idéale, car la profondeur de la poche est réellement réduite et non pas faussée par des contractions tissulaires.

Toujours dans l’idée d’une bonne guérison, la thérapie au laser est nécessaire pour éliminer les tissus infectés et ne laisser que les tissus sains au niveau de la poche parodontale.

Selon une étude du Buffalo School of Dental Medicine, le laser diminue l’inconfort suite aux traitements des gencives. Grâce à la flexibilité du laser, sa puissance peut être réglée pour maximiser ses effets positifs sans affecter les structures osseuses et dentaires.

En plus de réduire l’inflammation, la thérapie au laser permet de désinfecter les poches parodontales. Les études prouvent que le laser diminue significativement la quantité de bactéries contenues dans la poche parodontale et tout particulièrement une bactérie invasive très souvent associée à la progression des maladies de gencive, l’Actinobacillus actinomycetemcomitans. Cette diminution bactérienne s’observe même jusqu’à 6 mois après la thérapie.

Le traitement au laser est fait conjointement avec le détartrage en profondeur (surfaçage radiculaire) et le curetage. Pour avoir des résultats optimaux, plusieurs séances de laser peuvent être nécessaires à intervalle d’une semaine. Ceci permet donc une guérison rapide et idéale à partir d’un environnement sain et propre.

Biolase-Red.jpg
 
 
 

PROPHYLAXIE

La prophylaxie est un autre terme pour le polissage des dents. Elle se fait une fois le détartrage terminé et sert à éliminer la plaque sur les surfaces dentaires. La prophylaxie est réalisée au moyen d’une cupule de caoutchouc rotative avec une pâte fluorée.


ANTIBIOTHÉRAPIE - PERIOSTAT

Dans les cas de parodontite avancée, un antibiotique, le Periostat composé d’hyclate de doxycycline, est prescrit en complément avec le traitement des gencives. Donné à faible dose, 20 mg, le Periostat n’agit pas comme un antibiotique, mais comme un régulateur de la réponse du corps. Il empêche la production de facteurs destructeurs de la gencive, la collagénase, permettant donc à la gencive de guérir. 


Architecture - House 004.jpg

SOINS À DOMICILE

Vous êtes le principal thérapeute. Alors qu’en clinique, la thérapie consiste en un débridement et une désinfection ponctuelle, vous devez garder les sites opératoires propres pour permettre une guérison. Les soins comprennent:

  • le brossage après chaque repas, pendant 2 minutes
  • la soie dentaire 1 fois par jour, préférablement avant le coucher
  • un rince-bouche antibactérien 2 fois par jour, pendant 30 secondes 

SUIVI ET RAPPEL

Un suivi aux 3 mois est prescrit pour contrôler la parodontite et s’assurer que la maladie ne s’aggrave pas. Un détartrage est alors effectué, l’examen des gencives se fait de nouveau et est comparé à l’ancien pour suivre l’évolution de la maladie. Le surfaçage radiculaire, la thérapie au laser et la chlorhexidine sont répétés une fois de plus si nécessaires. Une fois la maladie est contrôlée, les rappels se font 6 mois. 

Traitement


Traitement


Medical - Dentist 03.jpg

RDV 1 - TX INITIAL

  • Examen détaillé des gencives 
  • Prise de radiographies
  • Détartrage - Surfaçage - Curetage
  • Irrigation à la Chlorexidine
  • Tx au Laser
  • Prophylaxie
  • Antibiothérapie - Périostat
Medical - dentist 020.jpg

RDV 2 - SUIVI ET RAPPEL

  • suivi aux 3 mois
  • détartrage
  • examen des gencives
Woman - Travel 01.jpg

RDV 3 - SOINS À DOMICILE

  • brossage après chaque repas

  • soie dentaire 1 fois par jour

  • rince-bouche antibactérien 2X/jour

map01.jpg

ASSURANCES & CrÉdit d'impÔt


La parodontite est la maladie de la gencive. Après la gencive, c'est la dégradation de l’os entourant la dent qui s'infecte. Avant la perte de l'os et éventuellement de la dent, des traitement de gencives permettent d'arrêter la progression de la maladie. La mauvaise haleine est un symptôme de la parodontale. Traitement chez Mdex.

ASSURANCES & CrÉdit d'impÔt


La parodontite est la maladie de la gencive. Après la gencive, c'est la dégradation de l’os entourant la dent qui s'infecte. Avant la perte de l'os et éventuellement de la dent, des traitement de gencives permettent d'arrêter la progression de la maladie. La mauvaise haleine est un symptôme de la parodontale. Traitement chez Mdex.

 

 

ASSURANCES

Le traitement des gencives fait partie des soins de base, par conséquent, votre plan d'assurance le couvre normalement. Cependant, les assurances limitent la fréquence à laquelle vous pouvez bénéficier d'un détartrage. Il se peut donc que vous ayez à débourser pour les rendez-vous de laser et de suivi. Une vérification au préalable lors de votre première visite permettra d'éclaircir la situation.

 

Les soins dentaires sont admissibles aux crédits d’impôt.

Il est possible de réclamer un crédit d’impôt variant entre 20% et 30% du montant à des honoraires non assurés. Le calcul dépend du montant des honoraires, de votre salaire et des politiques fiscales en vigueur.

Un de nos conseillers pourra vous renseigner davantage sur les avantages fiscaux ainsi que du financement disponible lors de votre consultation.

 

 
 
restaurant-man-person-coffee-large.jpeg

FAQ


FAQ La parodontite est la maladie de la gencive. Après la gencive, c'est la dégradation de l’os entourant la dent qui s'infecte. Avant la perte de l'os et éventuellement de la dent, des traitement de gencives permettent d'arrêter la progression de la maladie. La mauvaise haleine est un symptôme de la parodontale. Traitement chez Mdex.

FAQ


FAQ La parodontite est la maladie de la gencive. Après la gencive, c'est la dégradation de l’os entourant la dent qui s'infecte. Avant la perte de l'os et éventuellement de la dent, des traitement de gencives permettent d'arrêter la progression de la maladie. La mauvaise haleine est un symptôme de la parodontale. Traitement chez Mdex.

 

QU'EST-CE QUE LA PARODONTIE?

La parodontite est une infection bactérienne des gencives qui s’observe par une dégradation de l’os et de la gencive-même. Elle est malheureusement souvent silencieuse et indolore. 

 

D'OÙ VIENT LA PARODONTIE?

Elle est causée par l’accumulation de nourriture, de plaque et de tartre entre les dents et la gencive. Ces éléments contribuent à la croissance bactérienne de la région entraînant une réponse du corps: l’inflammation. L’inflammation détruit ensuite les bactéries, mais aussi les tissus environnants, laissant un vide entre la gencive et la dent appelé “poche parodontale”. Au niveau de la poche parodontale, les bactéries se multiplient, l’inflammation détruit... et c’est un cercle vicieux de destruction. Les facteurs les plus importants à la progression de la parodontite sont : l’hérédité, le tabagisme, le stress, le diabète et autres maladies générales.  

QU'ELLES SONT LES SIGNES DE LA PARODONTIE?

Les symptômes habituels sont le saignement de la gencive, la mauvaise haleine persistante, des irritations aux aliments chauds et froids, des gencives rouges et enflées et une possibilité de perte de gencive (déchaussement des dents). Dans les phases plus avancées, on note la mobilité des dents.

 

COMMENT TRAITER LA PARODONTIE?

Tout d’abord, un examen détaillé de la gencive est nécessaire pour cibler les endroits problématiques. Ensuite, il faut éliminer tout débris et tissus malades pour permettre à la gencive de guérir. On a alors recours à des instruments manuels et ultrasoniques, à une solution antibactérienne et au laser. Dans les cas plus avancés, un antibiotique peut être nécessaire. Pour traiter la parodontite, plus tôt les traitements ont lieu, meilleures sont les chances de guérison.

 

POURQUOI LE TRAITEMENT AU LASER?

La thérapie au laser permet une biostimulation, une guérison plus rapide, une élimination des tissus infectés (curetage), moins d’inconfort suite aux traitements, une réduction de l’inflammation et une désinfection des poches. Ceci permet donc une guérison rapide et idéale à partir d’un environnement sain et propre.

 

EST-CE QUE ÇA FAIT MAL?

La grande majorité des patients se font traités sans anesthésie sauf pour les cas complexes et de dents mobiles. Normalement les patients ressentent une certaine sensibilité, mais rien d’insupportable. Si vous préférez avoir les soins sous anesthésie locale, demandez à votre dentiste traitant.

EST-CE QUE LA PARODONTITE GUÉRIT COMPLÉTEMENT?

La parodontite est une infection chronique. On parle plutôt de contrôle et de stabilité que d’une guérison totale. Voilà l’importance des suivis réguliers. Dans le cas de tabagisme, souvent on observe une parodontite réfractaire chez les fumeurs.

 

FUMER ET LA PARODONTIE?

Les preuves sont irréfutables sur le fait que le tabagisme est le principal facteur extrinsèque des maladies des gencives. Non seulement il diminue la quantité de salive, tache les dents et surcharge la langue, il rend les gencives plus susceptibles à la maladie parodontale. La sévérité de la parodontite est directement proportionnelle à la quantité de cigarettes fumées quotidiennement.

 

EST-CE COUVERT PAR LES ASSURANCES?

Le traitement des gencives fait partie des soins de base, par conséquent, votre plan d’assurance le couvre normalement. Cependant, les assurances limitent la fréquence à laquelle vous pouvez bénéficier d’un détartrage, il se peut que vous ayez à débourser pour les rendez-vous de laser et de suivi. Une vérification au préalable lors de votre première visite permettra d'éclaircir la situation.

 

QU'EST-CE QUI ARRIVE SI JE NE TRAITE PAS?

Si l’infection s’accroît, il y a une répercussion sur le reste du corps. En effet, les recherches démontrent de plus en plus de corrélation entre la parodontite et les maladies suivantes: maladies cardio-respiratoires, accouchement prématuré, ostéoporose, artériosclérose et complication des cas de diabète.