Chat with us, powered by LiveChat

Que ce soit en clinique ou à la maison, un blanchiment des dents a pour résultat d’améliorer l’apparence et l’estime de soi du patient. Trop de personnes s’empêchent de sourire et de rire au quotidien de peur de recevoir un jugement quant à la couleur de leurs dents. Le blanchiment dentaire fait partie de la dentisterie esthétique, mais contribue aussi à une hausse de confiance en soi chez nos patients.

La plupart des individus sont éligibles à ce type de traitement. Il suffit d’être un adulte en santé, et le tour est joué! Il est contre-indiqué pour les enfants de recourir à un blanchiment, puisqu’ils possèdent un émail plus fragile et certaines dents d’adultes n’ont pas vu le jour. Ce n’est d’ailleurs pas un traitement recommandé pour une femme enceinte, puisque les effets sur le fœtus sont toujours inconnus.
De plus, un blanchiment est contre-indiqué pour les fumeurs, puisque l’effet du tabac accélère certains produits chimiques dans le traitement, augmentant les risques de cancer. Cependant, une alternative pour ces personnes serait le blanchiment au laser, puisque celui-ci ne nécessite que 24 heures d’arrêt de cigarette.

Les types de blanchiment

Quatre options de blanchiments sont suggérées en clinique, soit au laser; à la maison avec les produits retrouvés en pharmacie; en clinique avec Pola, le même type de produits retrouvés en pharmacie mais plus concentrés; ainsi que les facettes dentaires, qui vont assurément vous offrir la couleur recherchée.

Mythes

D’une personne à une autre, la réaction de la dent face au traitement sera différente. Il est faux de penser qu’un produit aura le même effet sur tous les patients, puisque l’email des dents varie non seulement d’une dent à une autre, mais aussi d’un patient à un autre. D’ailleurs, le produit ne produira pas le même résultat sur chaque dent. Il est possible que certaines d’entre elles blanchissent plus que les autres.

Le blanchiment des dents ne consiste pas en une peinture blanche que l’on applique sur les dents. Il s’agit d’une science qui fonctionne, qui est optimale, mais qui ne promet pas un résultat parfait du premier coup.